La Presse en Parle

barrerose2

Ronan Manuel

 

France Bleu Armorique

Interview par Ronan Manuel


barrerose2

  • Ouest-France – Reportage de Jacques Gervis

MarylouRose réalise des bijoux en roses naturelles

marylourose-realise-des-bijoux-en-roses-naturelles

Portrait

André Bellesoeur n’est pas un inconnu, conteur du pays Gallo, il a été primé par deux fois à Redon, Bogue d’argent et de bronze. Informaticien depuis 30 ans, il a décidé de changer d’orientation et de métier. Après une longue réflexion et une mise au point qui a duré plus d’un an, il vient de lancer le 1er octobre une ligne de bijoux en fleurs naturelles, en l’occurrence des roses.

André Bellesoeur a dévoilé les tenants et aboutissants de sa nouvelle profession qu’il exerce sous le statut d’autoentrepreneur. « J’en avais un peu ras le bol de l’informatique, confie le créateur pipriatain. Ma compagne Marylou m’a dit « si au lieu de m’acheter des bijoux, tu les fabriquais de tes mains ? » Ce fut le déclic, j’ai fait des tests pendant plus d’un an. »

Zéro % d’humidité

Et voilà qu’André devenu un passionné dévoile le résultat de ses recherches et aussi la fabrication d’un bijou à partir d’une rose naturelle.

Il précise : « La première étape est de fixer sa couleur et j’ai recherché des croisements de couleurs. Par exemple, une rose rouge pâle, croisée à une jaune donne une rose de couleur orange. Mais celle qui plaît le plus c’est la rouge. Ensuite, la seconde étape est le séchage, c’est une phase capitale qui demande 10 à 15 h dans un four classique. Il lui faut 0 % d’humidité sinon la couleur ne tient pas. L’ultime étape est l’utilisation d’une résine pour solidifier la fleur et là, il faut encore une trentaine d’heures pour la faire sécher. »

Actuellement, son nouveau métier lui permet de créer une quarantaine de bijoux par semaine : pendentifs, boucles d’oreilles, bagues, bracelets, broches, etc.

En recherche de vendeuse à domicile

Ses créations artistiques, du plus bel effet, sont riches et variées, et ne coûtent que de 5 € à 30 €.

Son activité a démarré grâce au bouche à oreille. Il propose maintenant sa gamme sur internet via le site qu’il met actuellement en place. Mais il cherche également des vendeuses à domicile. Après avoir créé son propre emploi, son objectif est de monter crescendo et d’en créer d’autres.

André propose également ses réalisations dans son atelier du Hil à Pipriac. Il sera aussi présent au marché de Noël à Bains-sur-Oust et à celui de Pipriac organisé par la Pipriatenne le 14 décembre.

Contacts : MarylouRose, André Bellesoeur, 52, Le Hil, 35550 Pipriac. Tél. : 02 99 50 72 15 ou courriel : bijoux.marylourose@gmail.com – site : www.marylourose.fr